COMMENT PUIS-JE AVOIR CONFIANCE...???

 

C'est en 1988 (J'avais 28 ans) que le nom de spondylarthrite ankylosante est trouvé, après 10 ans d'errance médicale, et de discrimination...

----------

En 2005, sans signature de protocole alors que l'anti tnf qui m'est proposé est sous la loi huriet 4, il ne m'est pas dit que ce produit est un immunosupresseur. Je m'injecte donc ce produit en toute confiance sans rien savoir.......

Au fil des ans, lors d'une réunion ... j'apprends que pour une spondylarthrite ankylosante axiale ( je parle de ce que je connais) la biothérapie est là pour l'inflammation mais en aucun cas pour l'ossification qui est la base de la maladie que je porte...

Nous pensons traiter complètement la maladie en se piquant avec de la biothérapie, il n'en est rien....

----------

En 2006 je fais un aléas thérapeutique en raison de ce produit. C'est là que je découvre que c'est un immunosupresseur...je suis hospitalisé une semaine.

----------

En 2010 " de retour" aux anti inflammatoires non stéoridients, je fais un aléas thérapeutique des A.I.N.S en faisant une Péritonite.

----------

La même année, les urgences du CHU de Caen ne voulant pas m'écouter.....

Ils font une erreur

et je passe 5 semaines de coma, avec choc septique, hypovolémie, infarctus pulmonaire, deux pronostics vitaux etc .... 5 opérations aux intestins....

De retour chez moi, après quelques années pour me remettre, je demande mon dossier médical pour y découvrir qu'il y a eu une faute de diagnostic lors de mon arrivée au CHU en 2010... J'ai mis cette faute cachée en justice et j'ai actuellement deux expertises médicales en ma faveur...

Une grande partie du personnel savait qu'il y avait eu faute, personne ne m'a tenu au courant de cette faute...

----------

Je suis dans ma 31 ème année de spondylarthrite. je connais cette pathologie beaucoup plus que certains Rhumatologues

Beaucoup d'entre eux étaient au secondaire voir même au primaire que je commencais à souffrir....

----------

Si je ne m'étais pas soigné, j'aurai aujourd'hui une colonne vertébrale dans le même état. 

MAIS, je n'aurais jamais été opéré cinq fois au ventre, pas de coma pendant 5 semaines avec les séquelles que j'ai aujourd'hui.

Je suis maintenant en pension d'invalidité catégorie 2 .......

si je n'avais pas eu cet évènement au CHU j'aurai aujourd'hui 41 ans de cotisation en droit de retraite...

----------

 

COMMENT PUIS-JE AVOIR CONFIANCE  ????? 

mon email : rolland.jacques@sfr.fr

ou mon site:    http://jackdecaen.fr